Le nouvel IAB, au cœur du marché publicitaire de demain (matin!) #iabusiness

Dès le départ la promesse du web a été de créer un vrai marketing one to one, bien plus précis et pertinent que les possibilités offertes par les autres médias existants. La fameuse promesse : « le bon message, à la bonne personne, au bon moment ».

Pourtant, 20 ans après, force est de constater que le chemin a été à moitié parcouru …

Le digital est indéniablement le média le plus important avec près de 40% du marché publicitaire global au niveau mondial, bien au-delà de la TV,  et une croissance que tous les autres médias, souvent en régression, lui envient.
Nous, acteurs du digital, devrions nous réjouir !

Pourtant, 2 chiffres sont alarmants.

D’une part, la part des utilisateurs utilisant des adblockers est sur certains médias au-delà des 50%. Ce qui veut simplement dire que leur inventaire publicitaire est réduit de … 50%. Imagine t’on que 50% des spectateurs de certaines chaînes TV bloquent la pub ?

Vraisemblablement, l’expérience publicitaire actuelle proposée aux internautes n’est pas satisfaisante. De multiples raisons à cela : trop de formats pub par page, trop de répétition, pas assez de pertinence dans le ciblage, des formats impossibles à supprimer sauf à cliquer dessus, etc. On ne peut pas blâmer l’internaute clairement.

D’autre part, le poids des G.A.F. (sans le A. d’Apple) dépasse maintenant les 70% dans quasiment tous pays dont la France et ils s’accaparent 99% de la croissance du marché. Des milliers d’éditeurs sont aussi réduits à se partager un gâteau qui s’atrophie tous les ans ! Ce qui fragilise tout le reste de la chaîne (les agences et les éditeurs en premier lieu mais également les acteurs de l’Adtech comme on le voit avec notre champion national du retargeting fortement challengé ces derniers mois). Ne serait-ce pas un constat d’échec finalement pour tous les acteurs du digital ? Mais tout ceci n’est pas une fatalité.

Je pense que l’IAB France a un formidable rôle à jouer dans les prochains mois pour redonner au marché publicitaire digital sa pertinence, son ouverture et un certain équilibre. L’IAB doit retrouver un rôle clé au cœur de notre écosystème.

C’est pour cela que je souhaite m’engager aux côté de Christophe Dané et de toute une équipe d’experts motivés : #IABusiness
Les membres de notre liste : Emmanuel Brunet, Amaury Delloye, Edouard Level, Emilie Carcassonne, Vincent Montet, Carole Ellouk, Caroline Duret, Estelle Reale, Franck Lewkowicz, Augustin Decré, Hymane Ben Aoun, Christophe Bosquet, Alban Peltier

Une nouvelle perspective Internationale pour l’IAB France. #iabusiness

L’IAB France a toutes les cartes en mains pour renouer les synergies avec les instances internationales et avec un certain nombre d’organisations globales (Coalition for Better Ads, IAB Tech Labs, IAB Europe…). De bonnes bases ont été créées depuis maintenant plusieurs années et il est à présent nécessaire de capitaliser dessus afin de partager et d’expliquer davantage à chacun des membres toutes les initiatives européennes et internationales.

Partager l’expérience européenne de l’IAB

Etant impliquée au sein de l’IAB Europe (membre des commissions Brand Advertising et Programmatic Trading) et également active au sein de l’IAB UK, j’ai pu me rendre compte de ce qui marche et marche moins bien dans les IAB locaux et à l’échelle européenne.  Dans ce cadre, plusieurs initiatives peuvent être mises en place rapidement afin que la France bénéficie d’un réseau international porteur mais aussi fasse rayonner sa voix :

int

  • Créer une Commission Internationale dont la mission principale sera d’informer régulièrement l’ensemble des membres sur les projets internationaux afin que toute société de notre écosystème puisse anticiper en connaissance de cause des changements potentiels. Cette taskforce représentera aussi la voix de la France lors des consultations internationales.
  • Mettre en place des Webinars thématiques en faisant appel à des experts internationaux. Le dernier Webinar organisé par l’IAB Europe a compté pas moins de 800 participants !
  • Permettre à chaque membre intéressé par les sujets clés de la publicité digitale d’aujourd’hui et de demain d’y contribuer sous forme de Livres Blancs ou blogs.
  • Relayer les résultats des études faites par les IAB qui peuvent être sources d’inspiration pour un grand nombre de membres (Block Chain, Quality, Brand Advertising…).

Voilà quelques idées pour permettre rapidement de trouver un nouveau dynamisme INTERNATIONAL à l’IAB et pour nos membres.

Estelle Reale (Sublime Skinz)

 

 

Redonner de l’importance aux expertises métiers par les commissions et groupes de travail. #iab2020

Revenir aux fondamentaux de l’IAB

une organisation au service de TOUS pour faire progresser l’ensemble des acteurs du marché tout en étant tournée vers les annonceurs et les attentes de utilisateurs finaux. L’enjeu est grand mais pas insurmontable !

Cela passera par redonner de l’importance aux expertises métiers par les commissions et groupes de travail tout en donnant à leurs responsables un rôle actif au sein de l’IAB. En effet qui n’a pas souffert depuis ces dernières années d’aller aux réunions de travail des commissions, d’y consacrer du temps, de soumettre ses idées, de travailler à des rendus, qui pour finir n’étaient pas repris … ? Pour que chacun et chaque société qui souhaitent donner du temps à l’IAB et s’y investir puisse être écoutés. Ces nouvelles commissions seront organisées autour de thématiques clés pour promouvoir et organiser la pub digitale aujourd’hui et de demain : Data Science, Formation, Affaires Publiques, Tech Lab, Start ups…

Etre au cœur de l’Europe du digital

Quant à l’international, il est important de partager et expliquer régulièrement à chacun des membres toutes les initiatives européennes et internationales. Car un grand nombre des membres actuels de l’IAB France ne sont pas filiales de grands groupes internationaux ou membre d’autres IABs, et découvrent un peu tard et souvent par voie de presse, les actions internationales. Il faut donner à chaque membre les clés de compréhension de ces projets, pour ensuite répondre aux consultations internationales et parler d’une même voie.

Par exemple, expliquer, partager et transmettre le feedback du marché français quant au nouveau cadre de Transparence proposée par l’IAB Europe dans le cadre de la mise en place de la RGPD (http://advertisingconsent.eu). Ou encore suivre les dossiers de la Coalition for Better Ads, et faire partager à l’ensemble des membres les étapes des prochaines études et recherches afin que chaque société puisse anticiper des changements potentiels.

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑