Qui sauvera notre marché de l’apparente complexité technologique et de la cacophonie marketing ?

Les visiteurs du dernier Salon à la mode en matière de data et de technologies ne pouvaient que se sentir assaillis de toutes parts, voire oppressés par la répétition de termes devenus vides de sens (data, cloud, analytics pour ne citer que ceux qui revenaient le plus souvent…) et la prolifération d’expressions fondées sur de ces mêmes mots dont la même vacuité le disputait au ridicule… Voulez vous une technologie de « Velocity Analytics » ou préférez-vous une « Lightspeed Cloud Data Platform (of Hell) » ?

Cette émergence d’expressions imprécises, dénuées de toute réalité technique ou métier, ne fait qu’ajouter à la cacophonie générale et laisse aux visiteurs d’un événement le sentiment d’avoir visité le pays du BigBullShit et de n’avoir aucunement progressé dans la connaissance de l’écosystème data ou dans l’identification des briques qui peuvent lui être utiles quel que soit son positionnement sur le marché.

Le marketing digital se complexifie à l’extrême pour tenter de se vendre.

Mais c’est probablement l’approche inverse qu’il faut adopter : analyser, comprendre, synthétiser et expliquer avec des mots simples et concrets.
Au-delà de ce foisonnement commercial et marketing, les nombreuses innovations technologiques apparues sur le marché de la publicité digitale au cours des 20 dernières années ont régulièrement rebattu les cartes et ont rendu encore plus difficile la définition d’une stratégie de communication numérique et sa mise en œuvre.

Les cycles technologiques tendent à se raccourcir et les innovations se succèdent avant même que les derniers développements ne soient pleinement exploités par un marché où l’être humain a parfois du mal à suivre le rythme imposé par la Technologie.

Dans ce contexte de complexité technique et de cacophonie marketing, il est du devoir de l’IAB de dédier des ressources pour proposer à l’ensemble des intervenants du marché des explications claires et simples leur permettant d’appréhender la complexité de l’écosystème dans lequel ils évoluent.
Détailler le fonctionnement des briques technologiques, étudier et cartographier les interactions des solutions entre elles, expliquer clairement les cas d’usage sont autant de sujets pour la commission Evangelism que nous proposons de créer.

Concrètement, cette commission sera composée de :

  • Un président
  • Une vice président
  • 6 membres

Ces huit intervenants seront des experts métiers reconnus pour leur connaissance des sujets marketing digitaux et pour leur franc parler.  Une sorte de A-Team des professionnels des Technologies Marketing et apôtres du NoBullshit…

Leur 3 objectifs seront :

  • De produire des livrables concrets et synthétiques visant à expliquer le fonctionnement du marché publicitaire Digital en collaboration avec les autres commissions. Soit des livrables liés à une commission en particulier, soit des livrables transversaux sur les sujets clefs du moment.
  • D’interagir physiquement avec les membres de l’IAB et les annonceurs pour présenter ces livrables avec un discours toujours clair et neutre. Chaque Evangéliste prendra son bâton de pèlerin et ira à la rencontre des intervenants de notre secteur.
  • D’être des ressources à disposition des membres qui souhaitent faire intervenir des experts dans des événements. Besoin d’un speaker NoBullshit pour votre table ronde sur les conséquences techniques d’ePrivacy ? Appelez un Evangéliste IAB !

Démystifier la complexité du marché et porter une bonne parole, claire, limpide et simple à comprendre sera notre sacerdoce. Keep the Faith !

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :